Les soins des yeux : La chirurgie refractive

La chirurgie réfractive est une technique au laser, mise au point pour traiter des maladies de l'œil relatives à l'âge telles que la presbytie, le glaucome, la déformation du maculer et la rétinopathie diabétique. Cette technique constitue, également, une solution fiable et définitive à la majorité des troubles visuels ; elle permet de traiter et de corriger les défauts de la vue comme :
  • La myopie
  • L’astigmatisme
  • L’hypermétropie
  • La presbytie

La myopie

Les myopes sont gênés pour la vue de loin : en revanche, ils voient bien de près sans lunettes, à une distance d'autant plus proche de l'œil que le taux de myopie est élevé. Leurs yeux sont plus délicats et un peu plus gros que l’œil normal. Ils doivent subir un contrôle de la vue tous les deux ans et en profiter pour faire un fond d’œil afin d’éviter toute complication relative à la myopie, telle que le décollement de la rétine, mais aussi le glaucome ou la cataracte. Le traitement laser peut se faire pour les myopes dont le degré de myopie est de -1 dioptries à -10 dioptries

L’astigmatisme

Les astigmates sont gênés par la vue de près et de loin. Ils voient flou et déformé. Les forts astigmates voient les formes allongées ou aplaties en fonction de l'axe. Quand l’astigmatisme est important, une fatigue des yeux et des maux de tête peuvent se manifester. Cette anomalie est fréquemment héréditaire, et très souvent associée à la myopie, l’hypermétropie ou la presbytie. Le traitement laser peut se faire pour les astigmates dont le degré d’astigmatie est de +1 dioptries à +5 dioptries.

L’hypermétropie

Les hypermétropes sont gênés par la vue de près sans lunettes : Ils ont des symptômes, totalement opposés à ceux des myopes. Ils ont du mal à lire de près, et leur oeil est trop petit, avec souvent une cornée trop plate. Contrairement à la myopie, la vue des hypermétropes ne baisse pas rapidement et cet handicap n’est pas exposé aux complications relatives à la myopie. Au-delà d'un certain taux et d'un certain âge, l'hypermétrope est aussi gêné par la vue de loin. Le traitement laser peut se faire pour les hypermétropes dont le degré d’hypermétropie est de +1 dioptries à + 4,5 dioptries.

La presbytie

Les presbytes sont gênés pour la lecture de près. La presbytie touche toutes les personnes, sans exception, après 45 ans. Avec l’âge, l’œil vieillit et le cristallin, dont la souplesse lui permettait de passer de la vision de loin à la vision de près, voit sa courbure se modifier et perdre de son élasticité. La présence de la presbytie se fait sentir lorsque la personne concernée commence à sentir le besoin d’éloigner le support à lire. Plus ses bras se tendent et plus la presbytie augmente. Il faut porter des lunettes à verres correcteurs et rendre visite à son ophtalmologue tous les 3 ans, et après 55 ans, tous les deux ans. A 65 ans, la presbytie se stabilise, mais il faut continuer à effectuer des visites de contrôle qui permettront à l’ophtalmologiste de dépister les complications oculaires, comme par exemple un glaucome. Le traitement Intralaser femtoseconde donne d’excellents résultats pour la correction de la presbytie.
- - - - - - - - - - -

LES TECHNIQUES

  • Depuis 1990, le centre médical est équipé du laser Excimer pour traiter les yeux myopes avec la technique qui porte le même nom « la technique du laser excimer de surface ».
  • En 1992, la technique du Lasik a été utilisée pour corriger les problèmes de réfraction oculaire, d’où le nom de la chirurgie réfractive.
  • Depuis fin 2007, notre ophtalmologiste utilise la technique qui vient de révolutionner toutes les techniques précédentes, il s’agit du laser femtoseconde appelé aussi Intralaser.

Le laser excimer: La technique par laser excimer pour la correction de la vue donne d'excellents résultats. Le laser provoque des décharges électriques dont les impacts rompent les liaisons intermoléculaires des tissus soumis à ses effets. A chaque impact, les tissus sont vaporisés sur une profondeur calculée à l'avance par une machine. Ce faisceau laser ôte donc une couche cornéenne, véritable sculpture qui permet de corriger la réfraction.
Cette technique permet de corriger les myopies inférieures à 6-7 dioptries, les astigmatismes inférieurs à 3 dioptries et les hypermétropies inférieures à 4-5 dioptries. Les résultats sont excellents.

Le Lasik traditionnel : La technique du lasik permet de corriger des myopies plus fortes que la PKR de surface avec une récupération visuelle plus rapide que celle obtenue avec le laser excimer. Cette intervention, qui se fait en deux temps, consiste à découper d’abord une très fine lamelle cornéenne superficielle de 160 µm à l'aide d'un petit rabot (Microkératome) puis, en second temps, à utiliser le laser Lasik pour corriger des myopies jusqu'à 10 dioptries, les astigmatismes inférieurs à 5 dioptries, et les hypermétropies jusqu'à 4 dioptries environ. Ces valeurs varient selon l’âge du myope, l’épaisseur de la cornée, le laser utilisé.

Le Lasik intralaser femtoseconde : Cette technique totalement effectuée au laser permet de remplacer, par le laser femtoseconde, la découpe par lame utilisée dans la technique du lasik Excimer puis, en second temps, à utiliser le laser Lasik. Cette technique pratiquée totalement au laser permet de traiter une myopie encore plus forte, jusque-là inaccessible, et de donner de meilleurs résultats pour les astigmatismes et les hypermétropies, ainsi que pour le traitement de la presbytie. Le femtoseconde émet des ondes lumineuses ultra brèves. Il crée des micro-bulles de gaz résultant de la vaporisation du tissu cornéen juste sous la surface, de 3 microns (3 millièmes de millimètre). Ces milliers de bulles juxtaposées permettent la création d'un volet cornéen d'épaisseur très précise, découpé parfaitement à la profondeur programmée. Le Lasik intralaser femtoseconde présente beaucoup d'avantages par rapport au lasik traditionnel, ce qui explique qu’il soit plus cher.

Actualités

chirurgie genitale penoplastie
 

Contact

Email :
contact@esthetiquementgai.com
Tél :
(00336) 59 62 11 06